Navigation

Logo de la Conféderation suisse

Liens d'évitement

ausgew�hlt

Contenu

Bulletin de vigilance dangers naturels de la Confédération

Date d'édition: dimanche 23 juin 2019 11h31
Information suivante: lundi 24 juin 2019 11h00


Importante vague de chaleur pour toute la Suisse Situation de crues persistante.  

De lundi à dimanche une importante vague de chaleur est attendue en Suisse en région de plaine.  Niveaux des lacs de Constance et des Quatre-Cantons toujours accrus. 
Processus degré Zones concernées de à
Crues 3 Lac de Constance 12.06.19, 12h 24.06.19, 12h
Canicule 3 Régions de plaine 24.06.19, 15h 30.06.19, 20h
Crues 2 Lac des Quatre Cantons 12.06.19, 12h 24.06.19, 12h
Crues 2 Reuss du lac des Quatre-Cantons à l'embouchure de la Kleine Emme, Rhin du lac de Constance à l'embouchure de la Thur 12.06.19, 12h 24.06.19, 12h

Météo  (État au : 23.06.2019, 11h31)

Situation actuelle

Un anticyclone s'étend progressivement de la Méditerranée occidentale à l'Europe centrale et entraîne un assèchement et un réchauffement marqué de la masse d'air dans la région alpine. A partir de lundi, de plus en plus d'air chaud atteindra la Suisse par le sud-ouest.

Prévisions

Dans les prochains jours, cette haute pression va se renforcer sur le centre et le sud de l’Europe avec un afflux d’air chaud d'origine nord-africaine qui se poursuivra. Avec cette configuration une importante canicule de plusieurs jours est attendue pour toute la Suisse.

A partir de lundi, les températures maximales atteindront plus de 30 degrés en plaine, avec un indice de chaleur dépassant déjà 90 dans de nombreux endroits. De mardi à jeudi, les températures atteindront 33 à 37 degrés, localement 39 degrés au nord, avec une humidité relative de 25 à 40 %. Pendant cette période, l'indice de chaleur devrait souvent dépasser 93. Au début, les températures nocturnes seront généralement inférieures à 20 degrés. Il faut s'attendre à des nuits tropicales à partir de la nuit de mardi à mercredi, surtout dans les villes. Cela signifie que la température la nuit ne descendra pas en dessous de 20 degrés. Comme les villes se refroidissent moins pendant la nuit que la campagne, la température minimale dans les villes peut être de quelques degrés plus élevée.

Au vue de l’analyse actuelle, cette vague de chaleur devrait durer jusqu'au dimanche 30 juin.

 

Cours d'eau et lacs  (État au : 21.06.2019, 11h00)

Situation actuelle

La situation de crue ne s’est guère, voire que peu, améliorée ces derniers jours pour les cours d’eau concernés. Le niveau du lac de Constance est quasiment inchangé depuis cinq jours. Il se situe toujours au niveau de danger 3. Les débits de son effluent affichent toujours des valeurs élevées (niveau 2). La situation s’est toutefois légèrement améliorée aux abords du lac des Quatre-Cantons, qui, depuis lundi, affiche des niveaux à la baisse (environ 3 cm par jour). Ce lac se situe encore au-dessus de seuil de danger 2. Son effluent présente toujours des débits très élevés qui se situent dans la moyenne du niveau de danger 2.

Prévisions

La situation demeurera tendue ses prochains jours aux abords des lacs de Constance et des Quatre-Cantons. Les niveaux d’eau du lac de Constance et de son effluent ne devraient guère changer : cote de danger 3 pour le lac et 2 pour son effluent. Le lac des Quatre-Cantons poursuivra d’abord sa baisse et descendra vraisemblablement au niveau de danger 2 durant la journée de samedi. Son évolution est encore incertaine et il se pourrait qu’il augmente à nouveau. Ces prochains jours, les affluents du lac des Quatre-Cantons devraient à nouveau gonfler, notamment en raison de l’intensification de la fonte des neiges au cours de la semaine prochaine. Le lac des Quatre-Cantons restera donc au niveau de danger 2, de même que son effluent ces prochains jours.

Il se peut que les orages annoncés pour vendredi et samedi entraînent, localement, des hausses de débits dans plusieurs régions. Dans les régions alpines en particulier, il est possible que les cours d’eau atteignent le niveau de danger 2 en raison de la fonte des neiges, de la saturation des sols et des débits élevés.

Zone contextuelle