Navigation

Logo de la Conféderation suisse

Liens d'évitement

sélectionné

Contenu

Degrés de danger canicule

La sensation de chaleur est influencée par les paramètres météorologiques suivants: la température de l’air, le rayonnement solaire, l’humidité relative de l’air et le vent.

  • Chaleur = sensation désagréable lorsque la température de l’air est élevée.
  • Canicule = une période de chaleur extrême qui peut mettre en danger la santé humaine.

La chaleur étant plus facile à supporter lorsque l’humidité relative de l’air est basse, les avis de canicule de MétéoSuisse se basent sur un indice appelé «Heat Index» ou Indice de canicule incluant la température et l’humidité relative de l’air.

En Suisse, les vagues de chaleur surviennent le plus souvent en présence d’une situation anticyclonique associée à un afflux d’air subtropical.

Degré de danger 5 (danger très fort)
Les avis de canicule ne sont émis que pour les degrés 3 et 4. En effet, une canicule extrême de grande envergure est peu probable dans notre partie du monde.
Degré de danger 4 (danger fort)
Conséquences Troubles circulatoires, malaise.
Comportement Vous trouvez des recommandations sous  Comportement à adopter pendant une canicule et sous  Office fédéral de la santé publique OFSP.
Description des
valeurs mesurées et prévisionnelles
  • Heat Index HI > 93
  •  Au minimum pendant 5 jours
  • Canicule extrême avec des températures dépassant les seuils de canicule pendant cinq jours ou plus.
Degré de danger 3 (danger marqué)
Conséquences Troubles circulatoires, malaise.
Comportement

Vous trouvez des recommandations sous  Comportement à adopter pendant une canicule et sous  Office fédéral de la santé publique OFSP.

Description des
valeurs mesurées et prévisionnelles
  • Heat Index HI > 90
  • Au minimum pendant 3 jours
  • Canicule avec des températures dépassant les seuils de canicule pendant trois jours ou plus.

Explications:

Comme cela est mentionné ci-dessus, les avis de canicule se basent sur l’indice appelé «Heat Index» (HI). Calculé avec la température et l’humidité relative de l’air, il indique la température telle qu’elle est ressentie.

Pour l’estimation de l’indice de chaleur nommé „heat index“, on utilise, outre la température, soit l’humidité relative, soit le point de rosée. Les tables sont utilisées de la manière suivante : on prend la température maximale et l’humidité de l’air mesurée à la même heure ( point de rosée ou humidité relative) et on lit dans la table l’indice correspondant. Ainsi, on obtient le heat index maximum du jour. Par exemple, si l’on considère une température de 33°C et une humidité relative de 35%, on obtient une valeur de 91. Si cette valeur persiste pour plus de trois jours consécutifs, alors on pourra parler de canicule et émettre un avis de canicule de degré 3.

Point de rosée et température pour l'estimation de l'indice de chaleur

Table avec point de rosée et température pour l'estimation de l'indice de chaleur

L'humidité relative et la température pour l'estimation de l'indice de chaleur

Table avec l'humidité relative et la température pour l'estimation de l'indice de chaleur

Zone contextuelle