Navigation

Logo de la Conféderation suisse

Liens d'évitement

sélectionné

Contenu

Bulletin de vigilance dangers naturels de la Confédération

Date d'édition: dimanche 16 novembre 2014 08h15

Processus degré Zones concernées de à
Crues 5 Lac Majeur 11.11.14, 12h 17.11.14, 12h
Crues 5 Lac de Lugano 15.11.14, 00h 17.11.14, 12h
Crues 3 Tresa 12.11.14, 12h 17.11.14, 12h
Crues 2 Sopraceneri 10.11.14, 12h 17.11.14, 12h

Les lacs Majeur et de Lugano sont toujours marqués d‘un fort danger de crue

Pause des précipitations dimanche. Les niveaux des lacs tessinois ont continué de monter . Le lac Majeur reste au niveau de danger 5 et le lac de Lugano devrait l’atteindre lui aussi.

Météo

Situation actuelle

Le courant du sud en altitude moins humide et permet passagèrement une diminution de la situation de barrage.

Les précipitations pendant l'évènement ont donnée les valeurs suivantes:
Val Maggia et Verzasca 110 à 130 mm, localement 150 mm.
Dans les autres régions du sud des Alpes : 70 à 120 mm, localement 130 mm.
La limite des chutes de neige située au début vers 1800-2000 m, est descendu vers 1000-1300m samedi après-midi dans le Sopraceneri, sinon autour de 1300-1400 m.

Les quantités de neige fraîches vers 1800m ont atteint 40 à 80cm, localement plus de 100 cm au-dessus de 2500m.

 

Prévisions

Ce dimanche les pluies seront moins intenses et plus éparses.

Dans la nuit de dimanche à lundi il y aura de nouvelles pluies, lesquelles s'intensifieront, mais pas autant que celles qui sont tombées les jours passées . Ce nouvel évènement devrait donner 40 à 60 mm de pluie avec les valeurs les plus élevées dans la région de Verbano.

La limite des chutes des neige passera de 1200m à 800m lundi soir, et même plus bas dans le fond des vallées supérieures.

Cours d'eau et lacs

Situation actuelle

Suite à une accalmie des précipitations entre jeudi matin et vendredi soir, les niveaux de tous les lacs et cours d’eau tessinois ont baissé. Alors que les niveaux des cours d’eau ont affiché une diminution rapide, ceux des lacs ont marqué un temps d’inertie. Le niveau du lac Majeur a atteint jeudi matin la cote de 196,40 m et s’est abaissé pour s’établir à 196,06 m samedi matin. Il dépasse donc toujours nettement le seuil du niveau de danger 5 (195,75 m). Le niveau du lac de Lugano s’est également lentement abaissé depuis jeudi après-midi où il avait atteint sa cote maximale (271,62 m) pour s’établir à 271,49 m samedi matin ; il se situe toujours au niveau de danger 4. Le débit de la Tresa (effluent du lac de Lugano) est régulé à env. 170 m3/s, restant ainsi au niveau de danger 3.

Prévisions

En raison des nouvelles sommes élevées de précipitations annoncées, les niveaux des lacs et cours d’eau tessinois repartiront à la hausse à partir de samedi matin. La Tresa, l’effluent régulé du lac de Lugano, reste au niveau de danger 3, et les autres grands cours d’eau ne sont pas placés sous alerte. Les niveaux des petits et moyens lacs et cours d’eau peuvent afficher des hausses considérables, voire dépasser les seuils d’alerte. Les niveaux des lac Majeur et de Lugano continueront de s’élever jusqu’à dimanche midi. Le lac Majeur devrait atteindre la même cote que jeudi et le lac de Lugano le niveau de danger 5 (271,65 m). Les niveaux commenceront à baisser lentement à partir de dimanche après-midi. À partir de mardi, une accalmie prolongée permettra à la situation des lacs tessinois de se normaliser.

Station Degré de danger Maximum Période Maximum
Lago Maggiore - Locarno 5 196.10 - 196.50 m s. m. 15.11.14, 22h00 - 16.11.14, 12h00
Lago di Lugano - Melide 5 271.70 - 271.90 m s. m. 15.11.14, 22h00 - 16.11.14, 12h00

Mouvements de terrain

Situation actuelle

Grâce à une accalmie hier et aujourd’hui, les terrains ont pu se désengorger dans le Val Maggia, le Centovalli et le Val Onsernone. Le danger de glissements de terrain spontanés a reculé.

Prévisions

Les précipitations annoncées ce week-end sont moins abondantes que celles de la semaine dernière. La stabilité des pentes devrait donc se renforcer ; dans la région la plus touchée par les précipitations, le déclenchement de glissements de terrain spontanés ne peut toutefois pas être exclu. Une amélioration réelle de la situation n’interviendra que lors d’une période d’accalmie prolongée.

Zone contextuelle