Navigation

Logo de la Conféderation suisse

Liens d'évitement

sélectionné

Contenu

Communiqué de presse

Date de publication: vendredi 8 mai 2015 15h00


Les niveaux des lacs du pied du Jura et de l'Aar restent très élevés, le danger de crues persiste

Les niveaux des lacs du pied du Jura sont très élevés et ne baissent que lentement. Le danger de crues persiste. L'Aar en aval des lacs de Thoune et de Bienne est toujours régulée à un niveau élevé pour alléger ces lacs. Dès cet après-midi et jusqu'à dimanche matin, il faut s'attendre à des précipitations, parfois orageuses.

Prévisions MétéoSuisse

Vendredi après-midi, une activité d’averses et d'orages se mettra en place, si bien qu'il faudra compter avec des précipitations intermittentes jusqu'à samedi matin dans l'ouest et dimanche matin au nord et à l'est. Les pluies orageuses les plus intenses devraient se produire entre vendredi après-midi et samedi midi le long des Préalpes centrales et orientales, ainsi que les parties avoisinantes du Plateau. Dans ces régions, on attend en moyenne 20 litres par mètre carré de précipitations, localement 35 litres sur de courtes périodes sont possibles. Sur le reste des versants nord des Alpes et sur le Jura, les quantités devraient être d’environ  10 à 20 litres au mètre carré et sur le reste du Plateau,  5 à 10 litres au mètre carré. La limite des chutes de neige sera située vers 2500 mètres.

Ensuite, et au moins jusqu'à mercredi prochain, une situation stable de haute pression se met en place. Un temps estival sec est attendu.

La fonte des neiges ne devrait pas dégager de quantités d'eau supérieures à la moyenne saisonnière.

Danger de crues persistant dans les lacs du pied du Jura

Vu que les précipitations ont cessé ces derniers jours, les niveaux des cours d'eau ont baissé et se trouvent pour la plupart au niveau de danger 1 ; ce n'est toutefois pas le cas des débits à la sortie des lacs, en particulier de Thoune et de Bienne. S'agissant des lacs du pied du Jura, l'eau des lacs de Morat et de Neuchâtel pourra s'écouler dans le lac de Bienne dès que son niveau sera inférieur à celui du lac de Neuchâtel. Afin d'alléger encore plus les lacs du pied du Jura, le débit à la sortie du lac de Bienne est maintenu très élevé et régulé en concertation avec la Confédération et les cantons. Les autorités partent du principe qu'il faudra compter plusieurs semaines jusqu'à ce que la situation se normalise.

Le danger de crues reste très élevé (degré 4) aux abords des lacs de Neuchâtel et de Bienne ainsi que de l'Aar en aval du lac de Bienne ; il est marqué près des lacs de Thoune et de Morat ainsi que de l'Aar en aval du lac de Thoune (degré 3).

Conséquences possibles des orages

Les précipitations qui tomberont jusqu'à dimanche pourront induire localement une hausse des débits, notamment dans les petits et moyens cours d'eau.  Si le bassin versant de l'Emme venait à être touché par les précipitations, le débit sortant au barrage de Port devrait immédiatement être réduit. Dans ce cas, le lac de Bienne enregistrerait rapidement une forte hausse de son niveau.  

Il convient de faire preuve de la plus grande prudence à proximité des cours d'eau et des lacs concernés par les crues et de s'en tenir absolument aux instructions des autorités locales.

Zone contextuelle