Navigation

Logo de la Conféderation suisse

Liens d'évitement

sélectionné

Contenu

Communiqué de presse

Date de publication: mardi 11 novembre 2014 15h30


Fortes précipitations et chutes de neige au sud des Alpes - débordements sur les rives du lac Majeur

En raison des fortes précipitations persistantes, des débordements aux abords des lacs et des glissements de terrain sont attendus au Tessin. Le lac Majeur atteindra demain le niveau de danger 5, celui de Lugano le niveau 4. De nouvelles inondations pourraient survenir cette nuit et dans la journée de demain, en particulier sur les rives du lac Majeur. Le danger de crues pour les grands cours d'eau devrait rester limité. Les services spécialisés de la Confédération ainsi que les autorités cantonales évaluent la situation en permanence. Les instructions des autorités locales doivent être suivies.

Prévisions MétéoSuisse - Situtation au Sud des Alpes

Depuis le début du mois de novembre, le versant sud des Alpes s’est trouvé pratiquement sans relâche sous l’influence d’un courant du sud-ouest humide, lequel a provoqué de fréquentes précipitations de barrage. Une phase de barrage active s’est à nouveau mis en place dimanche, occasionnant d’abondantes pluies, lesquelles se sont ajoutées à celles déjà tombées la semaine passée.

De dimanche à mardi après-midi, il est généralement tombé 100 à 150 l/m2 de pluie, sauf dans la Léventine et les vallées de Blenio et Mesolcina, où les quantités avoisinent les 50 l/m2.
Ces abondants cumuls de pluie ont eu pour conséquence une forte augmentation du débit des cours d’eau et une hausse des niveaux des lacs. Pendant l’évènement, l’air d’origine subtropical a maintenu la limite des chutes de neige à un niveau relativement élevé autour de 2000 m. Dans le Tessin occidental, en haute-montagne, le cumul de neige fraîche avoisine 100 cm.

Les précipitations vont se prolonger jusqu’à mercredi soir avec seulement quelques pauses. On attend encore deux phases de précipitations intenses entre mardi soir et mercredi après-midi, lesquelles pourront encore donner, suivant les régions, entre 50 et plus de 100 l/m2 de précipitation. La limite des chutes de neige ne subira pas de grand changement jusqu’en fin de journée mercredi, laquelle pourrait descendre autour de 1500 m vers la fin de l’évènement. Un danger d'avalanche de niveau 4 (fort danger) est annoncé pour certaines vallées du Tessin et du Haut-Valais.

Cote de crue dépassée sur le lac Majeur

En raison des précipitations attendues, les débits des cours d'eau demeureront élevés, voire vont encore augmenter. Leurs débits entrants étant toujours excessifs, en particulier ceux provenant de la Toce (Italie), les lacs Majeur et de Lugano, continueront à enregistrer des niveaux élevés. Les niveaux des deux lacs sont actuellement au niveau de danger 3. Le lac Majeur atteindra le niveau de danger 4 (195,5 m. fort danger) dans la nuit de mardi à mercredi, dépassant la cote de crue. Dans la journée de mercredi, le niveau 5 (195.75 m. très fort danger) sera vraisemblablement atteint. Les vannes du barrage qui régule le lac Majeur à Sesto Calende (Italie) sont ouvertes au maximum depuis plusieurs jours. Quant au lac de Lugano, il arrivera d'ici à mercredi au niveau de danger 4 (271.40 m.).

Les niveaux des rivières augmenteront mais on s'attend à ce que les grands cours d'eau comme la Maggia et le Tessin demeureront vraisemblablement juste sous la barre du niveau de danger 2. Lors de phases de précipitations intenses, il est possible que les petits cours d'eau quant à eux atteignent des pointes de débit élevées. Une amélioration du temps est attendue pour mercredi soir ou au plus tard dans la nuit de mercredi à jeudi.

Probabilité de glissements de terrain

En raison des précipitations des derniers jours, les sols et les fonds rocheux des vallées de la Maggia, du Centovalli et de l'Onsernone sont fortement saturés. Vu l'intensité et le volume des précipitations à venir, des glissements de terrain  pourront survenir au niveau local et régional. Des averses locales pourront encore aggraver la situation. Il faut par conséquent s'attendre à des glissements de terrain importants et qui se déclencheront spontanément.

Zone contextuelle